nos parrains

Rémi Camus / Parrain 2018

 

Rémi Camus est un aventurier des temps modernes. Son objectif est de préserver la ressource la plus rare et la plus fragile : l’eau.
En 2011, il traverse en courant l’Australie du sud au nord : 5400 kilomètres en solitaire et en autonomie totale. Comme dans le désert australien, près de 800 millions de personnes dans le monde n’ont toujours pas accès à l’eau potable.
En 2013, il descend le Mékong à la nage, du Tibet au Vietnam. 4 400 kilomètres toujours en solitaire. Rémi est effaré par les quantités de pollutions visibles et invisibles (métaux lourds, plastiques). Mais « Qui se préoccupe d’environnement lorsqu’il a le ventre vide ? ». Pour la première fois les populations du Mékong entendent parler d’écologie. « Plastic to oil » est son prochain projet : un centre de recyclage qui rémunérera les riverains pour les déchets plastiques apportés afin de transformer le plastique en carburant.

Chacune de ses expéditions met en lumière la dégradation de nos écosystèmes.
Conférencier, il partage avec tous les publics ses expériences, et sensibilise aux causes qui lui sont chères.
« Ce qui se passe là-bas nous concerne ici et inversement »

En 2018, Rémi se lance dans une expérience inédite : le tour de France à la nage. De juin à septembre il longera 2 650 kilomètres de côtes françaises et rencontrera à chaque étape, chaque jour, nos concitoyens pour échanger avec eux sur l’état de nos eaux et leur fragilité. Un discours qui coïncide parfaitement avec l’action de GESTES PROPRES centrée sur la prévention des déchets sauvages et des déchets marins par la responsabilisation de chaque acteur de la chaîne.

 

Jean-Michel Cousteau – 2016 – 2017

Jean-Michel Cousteau a effectué sa première plongée dès l’âge de 7 ans. Il a étudié l’architecture et assuré la vice-présidence de la société de son père tout en sillonnant les mers avec sa famille. Puis, il a commencé à produire des films environnementaux.

En 1999, Jean-Michel a fondé l’Ocean Futures Society, une organisation dédiée à la protection des lieux marins et à l’éducation, qui réalise des programmes éducatifs, mène des recherches et établit une politique éthique de conservation de l’environnement.

Jean-Michel Cousteau lancera bientôt son film, ODYSSEA 3D, qui vise à faire découvrir au grand public les merveilles de nos océans et l’urgente nécessité de les préserver, un rendez-vous poétique, ludique et pédagogique à ne pas manquer.

Jean- Michel Cousteau a un message pour vous ….

 

 

François Galgani / Parrain 2015

            

François Galgani, Chef de projet à IFREMER, 30 ans de recherche en océanographie et sciences de l’environnement, notamment sur la pollution marine, l’éco-toxicologie et les déchets marins, avec plus de 60 campagnes océanographiques et plus de  200 articles publiés ainsi qu’un ouvrage.

Il est également responsable d’un groupe européen en support à la directive cadre stratégie pour le milieu marin en vue de mettre en place un réseau de surveillance des déchets pour tous les états membres.
François Galgani coordonne et participe à de nombreux groupes internationaux (Programme des Nations Unies pour l’environnement UNEP, UNESCO, CIESM, etc.).

 

 

Jean-Louis Etienne / Parrain 2014

        

Médecin spécialiste de nutrition et de biologie du sport, Jean-Louis ETIENNE a participé à de nombreuses expéditions en Himalaya, au Groenland, en Patagonie, ainsi qu’à la course autour du monde à la voile sur Pen Duick VI avec Eric Tabarly.

En 1986, il est le premier homme à atteindre le pôle Nord en solitaire, tirant lui-même son traîneau pendant 63 jours.

Entre juillet 1989 et mars 1990, il est co-leader avec l’Américain Will Steger de l’expédition internationale Transantarctica et réussit, en traîneaux à chiens, la plus longue traversée de l’Antarctique jamais réalisée : 6 300 km. Au printemps 2002, il a réalisé la Mission Banquise, une dérive de trois mois sur la banquise du pôle Nord, pour un programme de recherche et d’informations sur le réchauffement climatique.

De décembre 2004 à avril 2005, il a dirigé une équipe de chercheurs du Museum, de l’IRD, du CNRS afin de réaliser un inventaire de la biodiversité et un état de l’environnement marin sur l’atoll français de Clipperton dans le Pacifique.

De septembre 2007 à octobre 2008, il a été Directeur Général de l’Institut Océanographique – Fondation Albert 1er, Prince de Monaco.

En avril 2010, il réussit la première traversée de l’océan Arctique en ballon rozière.
Aujourd’hui, il prépare une expédition sur l’océan austral à bord du Polar Pod, une plateforme océanographique habitée, spécialement conçue pour dériver autour de l’antarctique, pour mener de multiples recherches scientifiques sur la faune polaire, le climat et l’environnement d’une façon générale.

 

Catherine Chabaud / Marraine 2013

   

Catherine Chabaud est une journaliste et navigatrice française. Elle est la première femme à avoir terminé un tour du monde à la voile, en solitaire, en course et sans escale, lors de la troisième édition du Vendée Globe 1996/1997. Catherine Chabaud a couru le Vendée Globe une deuxième fois, en 2000, et compte quatorze traversées de l’Atlantique à son actif.

Aujourd’hui consultante en développement durable et maritime, elle est membre du Conseil Economique, Social et Environnemental. Fortement engagée en faveur de l’écologie et de la préservation de l’environnement marin, Catherine Chabaud vient en particulier de lancer l’Appel de la Haute Mer. Le but de cette initiative est de peser sur les négociations des Nations Unies qui doivent aboutir, au plus tard en 2014, à la création d’un cadre international pour la gestion de la biodiversité en Haute Mer.

Ancienne consultante d’Europe 2 et ancienne rédactrice en chef de la revue Thalassa, elle a réalisé plusieurs documentaires sur le développement durable ces dernières années, animant également des émissions sur l’aventure et une chronique développement durable pendant cinq ans sur Europe 1. Elle est également l’auteur de plusieurs ouvrages, dont « Préserver la mer et son littoral », édité chez Glénat en 2008, et « Femme libre, toujours tu chériras la mer », coécrit avec Jean-Luc Garnier et publié au Chasse-marée en 2007.

 

 

_______________